Principes de base de l’assurance

Le secteur de l’assurance est né du désir des entités commerciales de s’assurer contre les risques de la vie, qu’il s’agisse de dommages matériels ou corporels causés à autrui ou à soi-même. Bien que le terme « assurance » soit aujourd’hui familier à beaucoup, peu de gens en ont une idée précise. Dans cet article, vous trouverez quelques informations de base sur les assurances. 

Quelles sont vos obligations en tant qu’assuré ? 

Vous devez payer une prime. Elle peut être augmentée, par exemple, par l’application de clauses d’ajustement dans la police ou par un malus sur le véhicule. Pour avoir plus d’éclaircissement, cliquez ici. Si vous ne payez pas, l’assurance sera suspendue et éventuellement annulée. Le paiement des primes restantes reste votre responsabilité. Et en cas de dommage, l’entreprise doit être mise au courant dans le délai prescrit. 

Les dommages doivent être déclarés dans les cinq jours ouvrables suivants la date à laquelle l’assuré en a eu connaissance (dans les deux jours en cas de vol). En cas de perte d’un objet assuré (incendie, vol), l’indemnisation dépendra de votre capacité à prouver l’existence et la valeur de l’objet. 

Assurez-vous d’avoir des preuves (facture d’achat, avis d’expert, etc.). Informez la compagnie d’assurance de tout changement dans votre situation personnelle qui pourrait entraîner une modification du risque et, par conséquent, une modification de la prime (divorce, déménagement, etc.). 

Veillez à discuter périodiquement de votre situation avec votre compagnie d’assurance et à l’informer de tout changement de la valeur de vos biens assurés. 

Comment distinguer les différentes polices d’assurance ? 

En général, les polices d’assurance sont divisées en polices personnelles et polices de biens, qui couvrent différents risques. L’assurance des biens comprend l’assurance des véhicules, certaines assurances habitation et l’assurance des dommages aux bâtiments.

En ce qui concerne les assurances personnelles, l’assurance vie et l’assurance maladie complémentaire arrivent en tête, suivies de l’assurance crédit, de l’assurance pension et des plans de retraite. Une distinction peut alors être faite entre l’assurance volontaire et l’assurance obligatoire, telle que définie dans le Code des assurances. 

Outre l’assurance professionnelle obligatoire, l’assurance obligatoire la plus connue est l’assurance automobile contre les risques de la circulation. L’assurance habitation est une obligation légale pour les locataires, mais de facto obligatoire pour les propriétaires.

L’assurance-emprunteur est également un élément obligatoire de l’assurance à souscrire pour obtenir un prêt hypothécaire. La nécessité de protéger les risques s’applique également aux propriétaires uniques et aux sociétés. Lorsque les compagnies d’assurance couvrent les risques des entreprises, l’impact sur l’économie est décuplé.