Quelles sont les formalités administratives pour la création d’une entreprise ?

Les procédures administratives constituent une phase importante de la création d'une entreprise. Contrairement à ce qu’on entend, elles sont relativement simples, rapides et peu coûteuses. Cependant, vous serez amenés à remplir des formulaires, à présenter des pièces justificatives, etc. Certaines de ces formalités peuvent sembler fastidieuses, mais en bénéficiant de bons conseils et en étant bien organisé, cette étape devrait être plus facile.

Immatriculer son entreprise

La création d'une entreprise ne consiste pas seulement à établir un siège social, une forme juridique et un statut. Il est également important d'effectuer certaines démarches administratives liées au caractère légal de l'entreprise, notamment son immatriculation. Ainsi, une fois que vous avez créé physiquement votre entreprise, vous devrez envoyer vos documents au bureau du greffe afin de pouvoir être inscrit au registre du commerce et des sociétés (RCS) et immatriculer votre entreprise. Cela représente ainsi sa naissance administrative, qui est attestée par l’obtention d’un extrait Kbis. Sachez que vous pouvez télécharger un kbis pour votre entreprise en ligne, à défaut de vous rendre auprès du greffier. L'extrait Kbis constitue l’unique document officiel qui atteste de l'immatriculation de votre entreprise.

Créer un compte bancaire professionnel

Dès que vous avez reçu votre Kbis, vous avez la possibilité d'émettre votre capital social et d'ouvrir un compte bancaire pour votre entreprise. Pourquoi ouvrir un compte bancaire au nom de l'entreprise ? En tant que société, il est obligatoire d’avoir un compte bancaire professionnel. Une fois que vous aurez ouvert ce compte bancaire, vous disposerez d'un certificat de dépôt, qui est nécessaire pour obtenir un numéro SIREN pour votre entreprise. De plus, en créant un compte bancaire professionnel, vous pouvez, par exemple, profiter de services offerts uniquement aux professionnels. Vous pouvez également faire la part des choses entre les opérations effectuées par l'entreprise et celles effectuées en tant que particulier, ce qui reste toujours pertinent sur le plan de la comptabilité.