Quelles sont les précautions à prendre avant de contracter un crédit immobilier ?

Le saviez-vous ? Il est conseillé d’être prudent, lorsqu’on souhaite contracter un crédit immobilier. Il faut se poser les bonnes questions, pour ne pas se faire arnaquer et pour s’assurer d’être en mesure de répondre aux exigences de la banque. Cet article vous apporte un coup de pouce. Lisez plutôt !

Bien lire et comprendre le contrat

Pour un crédit immobilier, il est généralement recommandé de bien lire son échéancier de prêt et de le comprendre avant de se lancer. En réalité, après avoir apposé votre signature, vous n’aurez malheureusement plus l’opportunité de revenir sur les conditions du contrat. C’est pourquoi, il faut avoir une parfaite connaissance de toutes les clauses. Par ailleurs, il est aussi important de faire le point de sa capacité de remboursement avant de se lancer. La comparaison des différentes offres vous permettra de dénicher un crédit immobilier à un meilleur taux.

Se charger soi-même des frais d’assurance et de dossier

Le plus souvent, c’est l’emprunteur qui propose son assurance prêteur pour assurer le crédit. Cette assurance offre des avantages pour la banque, ainsi que pour le bénéficiaire du crédit. Mais la loi vous autorise à choisir librement votre assurance de crédit. La nuance s’observe en effet au niveau du taux d'assurance qu’offrent les partenaires d’assurance des banques, comparativement aux autres agences. De plus, le TEG implique les frais de dossier. Ces frais n’excèdent pas les 1,5%, mais avoir une petite fleur commerciale vous permettra d’amoindrir votre facture.

Miser sur les aides pour constituer son apport personnel

Pour bénéficier d’un meilleur taux de crédit, vous pouvez faire une demande de prêt à taux zéro, à condition que vos revenus vous le permettent. Ce prêt favorise le financement de votre achat de bien immobilier, jusqu’à une à hauteur de 40%. De même, le prêt d’accession sociale et le prêt d'Action Logement sont des apports très prisés par les banques, lorsqu’il s’agit de réduire le taux.