Quels professionnels contacter pour condamner une porte ?

Le bricolage, c’est bien. Mais les pros savent mieux s’y prendre, surtout lorsqu’il s’agit de travaux qui touchent à l’ossature de votre maison. En effet, la condamnation d’une porte, qu’elle soit interne ou externe est une opération délicate qu’il ne faut pas prendre à la légère. Découvrez qui contacter pour ce genre de travaux.

D’abord, quel matériau pour quel type de porte ?

Chaque type de porte possède ses spécificités lorsqu’il faut le condamner. En effet, une porte d’intérieur peut se condamner avec du placoplâtre et sans avoir besoin d’une procédure particulière. En revanche, une porte externe ne se condamne pas sans l’autorisation préalable de la municipalité. De plus, à la place du placoplâtre, c’est le parpaing qui est préférable en extérieur. Dans les 2 cas, vous pouvez condamner votre porte sans l’enlever. Découvrez comment procéder ici https://www.locationappartement.info/mon-appartement/condamner-porte-sans-lenlever.html. C’est une option assez intéressante puisqu’elle vous permet de réaliser des économies sur la quantité de matériau à utiliser. Et puis, si vous l’enlevez, la porte risque de vous encombrer.

Le maçon : l’ouvrier par excellence

Que ce soit du placoplâtre ou du parpaing, l’ouvrier le plus à même de vous satisfaire dans la condamnation d’une porte, c’est le maçon. Il en possède les capacités et les habiletés. Il a le profil adéquat pour vous donner des conseils par rapport aux meilleures options et réaliser tous les travaux nécessaires à la condamnation de la porte. La procédure commence par une demande de devis. Vous pouvez faire la demande chez plusieurs ouvriers de votre région avant de choisir celui qui vous convient. Une fois le choix effectué, il se charge des travaux. Généralement, il utilise une ossature métallique ou en bois qui devra recueillir le plâtre si c’est l’option choisie. Ou bien s’il s’agit du parpaing, il prépare d’abord le mortier puis, pose les parpaings un par un jusqu’à recourir entièrement la porte.